L'Ecluse du Canelot

thin

Le Charme d'un lieu unique

…. et un risque d'inondation pour cause de négligence


Depuis juin 2019, la porte principale en bois n'est plus fermée (une charnière semble défectueuse)

Seule la porte "de secours", en métal, est utilisée.

Notre association Avdo a alerté les services techniques de la mairie tant avant que après le changement d'équipe municipale.

Des fuites latérales importantes

Cette porte "de secours" est en mauvais état, l'érosion due aux fuites dégrade l'ouvrage..

La pose de lèvres d'étanchéité permettrait de supprimer les fuites .

Regardez la vidéo des fuites de l'écluse…

Pression sur porte unique

La porte "de secours" est devenue la porte unique.

Au coefficient 110 avec fort vent , le décalage entre niveau de bassin et le bord du canelot est de 1,8m.

La force exercée sur les portes est d'environ 11 tonnes (voir détail du calcul*).

Risque de submersion

Par forte tempête et vent d'Ouest, la différence de niveau peut atteindre 1m80. ceci correspond à une submersion entre 80 cm et 1m 80 dans la zone inondée.

La zone immergée, comme en 1951 (*), est le triangle : av des Ostréiculteurs/ Bvd de Curepipe/ Rue moulin des bordes.

La surface totale est 50.000 m2, avec une dimension moyenne des parcelles de 1700 m2, le nombre de logements impactés est d'environ 300.

(*)

Le 29 décembre 1951 a eu lieu une tempête exceptionnelle. À La Tes­te elle occasionna trois brèches dont l’une mesurait trente – cinq mètres, dans la digue des Prés Salés est.

Tout le quartier du port a été submergé.

Le 16 février 1957, une nouvelle tempête rouvrit la brèche de la digue qui venait d’être réparée.

Des habitants de l'avenue des Ostréiculteurs agés de 10 ans à l'époque se souviennent fort bien de cette inondation.

Historique

Juin 2019 –

La porte principale en bois est déclarée défectueuse. Elle n'est plus utilisée que de façon exceptionelle. Seule la porte de secours est utilisée

Novembre 2019 –

Nous avons appelé M Guillaume directeur des services techniques de la mairie puis discuté avec lui sur le lieu de l'écluse . Il nous a déclaré qu'une consultation rapide devait avoir lieu pour réparer les portes.

Ensuite le cabinet SAFEGE a fait une évaluation de réhabilitation totale de l'écluse pour un montant de 550.000 €.

juillet et octobre 2020 –

Nous avons relancé le nouvelle équipe municipale- rdv avec comptes rendu le 28 juillet puis le 27 octobre.

En insistant sur l'aspect d'urgence d'une intervention.

Toujours pas de réaction.

Nous discutons régulièrement avec les éclusiers qui ne voient rien venir.

Novembre 2020 –

Des riverains et des ostreiculteurs, inquiets de la situation de l'écluse, ont rédigé un manifeste signalant l'urgence d'une réparation. 50 exemplaires signés ont été remis à la mairie par un ostréiculteur dont l'exploitation est au bord du Canelot (voir dans les news).


Vous voulez donner votre avis,

Contactez nous

Donner votre avis
Mail
Telephone