Germain René de la Forest d’Armaillé.

Il acquit aux enchères, le 7 Mai 1845, les Prés salés.Il voulut mettre en culture les terres endiguées au sud de la route d’Arcachon et transformer le reste en réservoirs à poissons avec l’accord de l’Etat.

Il s’opposa à la commune et après son décès, le 22 Octobre 1859 à Arcachon, c’est son épouse qui continua la lutte. La partie Est, endiguée en 1869, fut ensuite acquise en 1872 par Harry Scott Johnston, négociant bordelais Président des Pêcheries de l’Océan et la partie Ouest fut adjugée en 1877 à…son frère Nathaniel Johnston qui ne put l’endiguer en raison d’un accord passé en 1851 entre M. d’Armaillé et l’Etat selon lequel si la partie est pouvait être endiguée.

Malgré cela, une digue fut édifiée en 1930-35, s’effondra en 1944 et fut rétablie en 1978.

Pendant tout ce temps d’innombrables procès eurent lieu, toutes les juridictions administratives ou civiles eurent à en connaître, jusqu’à ce que la domanialité des terrains soit reconnue et que la commune reçoive l’autorisation de les aménager.

Leave your comment